BAC PRO Cuisine et Service

Pour les élèves qui souhaitent acquérir une formation professionnelle qualifiante.

Le Baccalauréat Professionnel vise à mettre sur le marché du travail des jeunes professionnels hautement qualifiés immédiatement opérationnels et capables de s’adapter à l’évolution dans tous les secteurs de forme de restauration.

 

 

Formation en 3 ans

La formation se caractérise par un parcours pour former aux métiers de la cuisine exercés dans tous les domaines de la restauration (collective, de chaine, brasserie, traditionnelle, gastronomique).

La durée de la formation est de 3 ans après une troisième.
Une certification de niveau V valide l’acquisition de compétences professionnelles intermédiaires :
il s’agit du BEP « restauration » option « cuisine ».
Tous les élèves sous statut scolaire sont dans l’obligation de le présenter au cours de leur formation au baccalauréat professionnel.

 

Profil de l’élève

Admission à partir de la troisième ou de la classe de seconde en cas de réorientation.
Cette formation concerne les filles et les garçons, passionnés, curieux, faisant preuve d’initiative et ayant soif d’autonomie et de créativité, attirés par les métiers d’action où l’esprit d’équipe, la solidarité et le comportement « responsable » occupent une place importante.

Les élèves doivent être attirés par le geste technique, par des démarches nécessitant ordre, rigueur et précision ce qui nécessite une assiduité absolue, une capacité de travail à domicile et en autonomie importante ainsi que de posséder une curiosité exacerbée et un vif appétit de culture générale et professionnelle ainsi que la pratique des langues  étrangères.

 

Débouchés et emplois

Le titulaire du baccalauréat professionnel « cuisine », peut occuper les postes de premier commis, chef de partie ou adjoint au chef de cuisine. Tous ces postes dépendent de l’importance de l’établissement qu’il relève de la restauration collective ou de la restauration commerciale. Avec de l’expérience, ouvrir sa propre entreprise peut devenir une réalité.

 

Poursuite d’études

Les études qui suivent le BAC PRO en trois ans peuvent être soit : un BTS en deux ans (si mention « bien » ou « très bien » au bac. Pro.) ou alors en trois ans en passant par une MAN (mise à niveau).

 

La formation en entreprise

Elle est réalisée dans des établissements du secteur de la restauration commerciale traditionnelle, gastronomique, à thèmes, d’hôtels, de chaînes et en restauration collective.
La durée totale est de 22 semaines, ces périodes en entreprises permettent d’acquérir rapidité et dextérité gestuelles, d’utiliser des matériels de grande diversité, d’être confronté et de s’adapter aux diverses formes de production et de commercialisation, d’analyser et d’exploiter a postériori des vécus professionnels.

Chaque période donne lieu à un bilan individuel réalisé à l’occasion d’une visite par le tuteur et un membre de l’équipe pédagogique.

 

Activités professionnelles

Les différents pôles d’activités professionnelles sont :

  • Organisation et production culinaire
  • Communication et commercialisation en restauration
  • Animation et gestion d’équipe en restauration
  • Gestion des approvisionnements et d’exploitation en restauration
  • Démarche qualité en restauration.

 

Formation en 2 ans

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

 

Temps de formation en entreprise

22 semaines.

 

Débouchés professionnels

Fabrication des pâtisseries, cuisson, dressage, le cuisinier maîtrise les techniques de réalisation et de présentation de tous les mets à la carte du restaurant.

Le diplômé du bac professionnel gère les commandes, les relations avec les fournisseurs et les stocks de produits.

Ses compétences en gestion et en comptabilité lui permettent de maîtriser les coûts et d’analyser au mieux sa politique commerciale.

D’ailleurs, comme les personnels de salle, il connaît les techniques commerciales pour améliorer les ventes et il entretient les relations avec la clientèle.

Il intègre à son activité les problématiques de respect de l’environnement, de développement durable, les règles d’hygiène, de santé et de sécurité, en valorisant les dimensions de nutrition, plaisir et bien-être.

Il est attentif à l’évolution de son métier et sait adapter ses pratiques professionnelles.

Après le bac pro cuisine, il débute comme premier commis ou chef de partie dans les restaurants traditionnels et chef-gérant ou responsable de production en restauration collective.

Il peut travailler à l’étranger puisqu’il a acquis une langue étrangère en formation.

Exemple(s) de métier(s):

  • cuisinier/ère
  • directeur/trice de restaurant
  • gérant/e de restauration collective.

 

Poursuite d’études

Le bac professionnel a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Il est possible de se spécialiser en mention complémentaire et de se préparer à l’installation de son établissement en brevet professionnel ou brevet de maîtrise.

Le titulaire du Bac pro cuisine peut s’orienter également vers une mention complémentaire pâtissier en dessert de restaurant (1 an de formation).

Nous contacter
3 place du Château
45200 Montargis
02.38.95.06.30